► Les résidences services

En investissant en location meublée, vous avez la possibilité de choisir entre différents types de résidences services aux caractéristiques propres.

Ces quelques exemples vous permettront de découvrir plus précisément les différents marchés éligibles et d’en constater la lisibilité afin de vous assurer un investissement pérenne.

  • Les résidences de tourisme

Quelques chiffres sur l’attractivité du territoire français :

Le 1er pays au monde en termes de fréquentation touristique.
Plus de 106 millions de touristes étrangers par an en France à horizon 2020 prévus par l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce).

Un poids lourd de l’économie nationale : plus de 6,5 % du PIB, soit près de 85 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 2,1 millions d’emplois (directs et indirects).

Chaque année, les résidences de tourisme accueillent 13 millions de clients pour un chiffre d’affaires généré de 2,9 milliards d’euros en
2011. Elles offrent une diversité d’hébergements et de loisirs permettant de satisfaire les exigences du plus grand nombre.

Les perspectives de développement du tourisme en France et son poids dans la vie économique du pays assurent la lisibilité du marché des résidences de tourisme sur le long terme.

Exemple :
Le Chastillon – Isola 2000 (06)

  • Une résidence skis aux pieds
  • Une gestion assurée par un expert du tourisme de montagne
  • Une station située à 2 000 m d’altitude, synonyme d’enneigement optimal
  • Un positionnement prix compétitif pour un patrimoine de grande qualité

 

 

  • Les résidences pour étudiants

« D’un point de vue global, les spécialistes constatent qu’il y a 5,7 fois plus de demandeurs de logements étudiants que d’offreurs » (d’après le Ministère de l’Enseignement supérieur et une étude du site mon-logement-etudiant.fr).

Plus de 2,2 millions d’étudiants dont les 2/3 quittent le foyer parental, soit plus de 1,4 million de personnes à loger chaque année dans le parc public et privé.

Pour satisfaire la demande, il faudrait 680 000 logements au sein des résidences publiques et privées confondues, contre 340 000 actuellement (avril 2011 – Conférence Nationale sur le Logement Etudiant).

Le déficit de logements étudiants en France assure donc aujourd’hui la pérennité du marché des résidences étudiantes privées sur le long terme.

Exemple :
Le Cerdana – Toulouse

  • Un emplacement privilégié à seulement 10 minutes de la place du Capitole
  • Un prix de vente à partir de 84 800 € HT
  • Un rendement attractif de 4,10 % HT/HT
  • Une gestion assurée par un expert

 

  • Les résidences Séniors

On estime que le nombre de personnes de 60 ans et plus augmenterait, à lui seul, de 10,4 millions entre 2007 et 2060, soit une hausse de 80 % en 50 ans ». (Insee, Projection de population – parution octobre 2010).

L’inversion de la pyramide des âges, conjuguée aux bouleversements sociologiques de notre époque, ont conduit à l’augmentation des besoins en structures adaptées pour les seniors autonomes.

D’ici 2060, un français sur trois sera âgé de plus de 60 ans. L’offre en résidences services seniors ne répond qu’à 10 % de la demande actuelle.

C’est précisément pour répondre à cette demande exponentielle que les résidences services seniors émergent associant un immobilier de qualité avec une offre de services et d’activités adaptés aux besoins des personnes autonomes (domicile adapté, convivialité, proximité, services, sécurité, activités…).

Investir dans une résidence services seniors, c’est donc aujourd’hui bénéficier d’un excellent compromis entre un marché aux besoins identifiés et un support d’investissement immobilier classique.

Exemple :
Montana – Deauville

  • Deauville, une station de prestige
  • Une résidence de grand standing avec des équipements très valorisants
  • Une gestion Montana, filiale du groupe Steva, acteur dédié à l’hébergement des seniors
  • Un positionnement prix exceptionnel, à partir de 114 000 € HT

 

 

  • Les EHPAD

Aujourd’hui, avec 89 lits en Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes pour 1 000 personnes âgées de 75 ans et plus, la France accuse un déficit sévère entre l’offre actuellement disponible et une demande exponentielle.

Le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans passerait de 6,5 millions en 2007 à 17,3 millions en 2060.

D’ici à 2025, près de 500 000 places supplémentaires seraient nécessaires pour accueillir des patients nécessitant un encadrement et des soins adaptés.

Face à ces besoins incompressibles d’hébergement et de prise en charge, des structures dédiées à la dépendance doivent donc se développer pour équilibrer la situation. Par ailleurs, ce marché sensible est très encadré par les pouvoirs publics, avec pour objectif l’homogénéisation de la qualité et de l’éthique.

Chaque établissement doit ainsi répondre à des normes précises et évolutives définies notamment par la convention tripartite.

Pour toutes ces raisons, le secteur des établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) est des plus lisibles et attire de plus en plus les investisseurs institutionnels ou particuliers, rassurés par la stabilité évidente de celui-ci.

Exemple :
Orpéa – Batignolle

  • Un marché porteur
  • Une gestion assurée par le leader de la prise en charge de la dépendance
  • Une localisation recherchée
  • Un rendement performant de 4 % HT/HT