Complétez Votre Patrimoine Immobilier Lucratif en Toute Tranquillité !

 

Voici votre solution : Investir en EHPAD

(EHPAD : Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Bénéficiez d’une solution exceptionnelle ►

• un actif performant et rentable
• aucun souci : une gestion professionnelle
• à partir de 7 500€/an de revenus garantis
• zéro impôt sous certaines conditions
• très peu de charges sauf la taxe foncière
• un achat HT : récupération de la TVA (20%)
• un solide rempart contre l’érosion monétaire
• une revente facilitée

Préparez dès aujourd’hui
Votre Complément de Revenu Retraite

Civilité *

Votre nom/prénom *

Votre email *

Votre téléphone *

Politique de confidentialité – Tous renseignements recueillis sur ce site seront traités comme strictement confidentiels et ne seront pas vendus, réutilisés, loués, prêtés ou révélés d’aucune manière. Les informations que vous transmettez à Revenu Retraite seront manipulées avec le plus grand soin et ne seront pas utilisées de façon contraire à votre accord. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en envoyant un email à l’adresse : contact@revenu-retraite.com

► Grand âge et dépendance : bilan

> Le vieillissement de la population

> 2011 : un français sur six a plus de 65 ans

Les personnes de 65 ans ou plus représentent aujourd’hui 16,8% de la population.

 

> 2060 : Un français sur trois aura plus de 60 ans

Les dernières projections réalisées par l’INSEE confirment le phénomène de vieillissement de la population française et l’augmentation de l’espérance de vie, 85 ans pour les hommes et 91 ans pour les femmes. En 2060, les plus de 60 ans représenteront 32% de la population française, soit 23,6 millions de personnes.

2060 :

• population française : 73,6 millions d’habitants

• + 60 ans : 23,6 millions de personnes,
soit 32% de la population

• + 75 ans : 11,9 millions de personnes,
soit 16,2% de la population

Doublement de cette population
entre 2007 et 2060

• + 85 ans :5,4 millions de personnes,
soit 7,3% de la population

Quadruplement de cette population
entre 2007 et 2060

> La dépendance

La perte d’autonomie est définie comme le besoin d’être aidé pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne ou la nécessité d’une surveillance régulière. Si cette perte d’autonomie peut survenir à tout moment, la probabilité d’entrer en état de dépendance s’élève fortement avec l’âge, une rupture s’opérant nettement entre 80 ans et 85 ans.

> Les chiffres de la dépendance

La population dépendante va connaître une augmentation substantielle dans les décennies à venir comme l’attestent les projections de
l’INSEE.

Sources : Rapport de l’Assemblée nationale sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes (2010), rapport du Sénat sur le 5e risque (2008).

> Le poids financier de la dépendance

Selon le scénario retenu, l’augmentation du coût de la dépendance pourrait se situer entre + 117% et + 211% hors inflation à horizon 2040 et représenterait 1,1% à 2,2% du PIB.

Sources : Rapport de l’Assemblée nationale sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes (2010), rapport du Sénat sur le 5e risque (2008).

La prise en charge de la dépendance

> Un grand enjeu du 21 ème siècle

Face au vieillissement croissant de la population, les besoins en structures d’accueil adaptées à la dépendance font l’objet de toutes les considérations. Il ne s’agit plus d’une anticipation de la demande mais d’une réalité contemporaine du 21 ème siècle.

> La fin des modèles familiaux

Eclatement du noyau familial, éloignement géographique, évolution du paysage professionnel, diminution des aidants familiaux : toutes ces données modifient la prise en charge de la dépendance. Les schémas historiquement familiaux sont de plus en plus difficiles à mettre en place et impliquent la définition de solutions alternatives.

> Des besoins exponentiels en structures d’hébergement

La France accuse un déficit sévère entre l’offre de logements disponibles et une demande exponentielle. Il est impératif de développer de nouvelles structures pour espérer équilibrer la situation. Les perspectives les plus récentes font apparaître en moyenne des besoins de création d’environ 10 000 nouvelles places par an pour les prochaines décennies.

> Le secteur privé au côté des pouvoirs publics

Face à la situation des comptes publics, la collectivité sollicite de plus en plus le secteur privé pour assurer le financement de nouveaux établissements répondant à cette demande croissante et prévisible.
Les capacités d’accueil des établissements privés augmentent plus rapidement que l’ensemble du secteur.
L’engagement du secteur privé est donc indispensable pour résorber le déficit en structures d’accueil.
Ce secteur particulièrement sensible est légitimement encadré par les pouvoirs publics avec pour objectif l’homogénéisation de la qualité de l’offre et de l’éthique. Ainsi, chaque établissement doit répondre à des normes précises et évolutives définies notamment par les conventions tripartites.

Investir en EHPAD, c’est faire le choix de profiter de la lisibilité exceptionnelle du marché, mais c’est surtout participer au développement de structures, chaque jour plus indispensables à notre société et à nos aînés dépendants.